logo Sylvac

This is SYLVAC #7

« J’aime mon travail et les gens ici » - Paola 25 ans de métier chez Sylvac

Paola Simoes a le sourire. Après 25 ans passés chez Sylvac, elle achève sa carrière professionnelle et part voyager quelques mois. Elle va aussi s’occuper à plein temps de sa petite fille et prendre du temps pour sa famille.

Pourtant Paola part aussi le cœur serré : « On passe plus de temps au travail qu’à la maison, j’ai eu la chance d’aimer mon travail et les gens ici. » Paola a contribué à la fabrication de milliers d’instruments Sylvac en 25 ans.

Initialement engagée dans le département des calibres en 1995, elle passe au bounding avant d’arriver au pick and place où elle utilise le robot quotidiennement. Elle soude, programme les circuits imprimés et contrôle la qualité des produits qu’elle a vu grandement évoluer (surtout la précision et la qualité dira-t-elle) pendant toutes ces années.

« J’apprécie d’être autonome et les opérations que l’on me confie sont variées. C’est très intéressant. Mais j’apprécie aussi mes collègues qui vont beaucoup me manquer. J’étais un peu leur maman à tous dans l’atelier » La nostalgie s’est installée déjà quelques semaines avant son départ mais c’est décidé, comme avec celles qui sont déjà parties avant, Paola et ses collègues garderont le contact et se retrouveront régulièrement pour partager des moments privilégiés, cette fois en dehors de l’entreprise.

Jauge de profondeur, règle et vis micrométrique avec technologie Bluetooth®

Notre gamme Bluetooth® s'étend grâce à ces 3 nouveaux instruments de mesure :

Vos avantages:

  • Technologie Bluetooth® intégrée avec les profils "IoT ready"
  • Protection IP54 - parfaitement adapté à un usage en atelier
  • Interface intuitive “Sylvac 3 boutons” avec accès rapide au menu et aux fonctions principales
  • Bouton favori avec fonction à choix (envoi de la donnée ou autre)
  • Affichage plus grand & cadran orientable sur 270° pour une lecture plus aisée

Les caractéristiques dimensionnelles et métrologiques sont identiques aux modèles actuels sans Bluetooth® et les nouveaux produits sont à présents disponibles de stock.

Histoires de SYLVAC #6

Ils ont tous les deux 17 ans et partagent les mêmes passions pour la mécanique de précision et le basket. Pietro et Naeb vivent chez Sylvac leur deuxième année d’apprentissage et il leur faudra attendre un an supplémentaire pour pouvoir participer à la production industrielle.

Sous le regard bienveillant de leur formateur, les futurs polymécaniciens découvrent les subtilités du tour 102, des fraiseuses conventionnelles, des perceuses colonnes, des scieuses et se familiarisent avec l’usinage de l’acier, de l’alu, du laiton et même du plastique….

Pietro est arrivé dans l’industrie suite à un stage. « Au début je pensais travailler dans une banque, mais finalement je suis content d’être ici car l’apprentissage est bien plus varié que ce que j’imaginais. En revanche il faut s’accrocher à l’école, car en plus des techniques d’usinages, on apprend la résistance des matériaux, les maths, la physique et la chimie. Et ce n’est pas facile.» Sa formation est prise en charge par un réseau de 6 entreprises formatrices* de la région (dont Sylvac) afin d’aborder les différents aspects de son métier.

Naeb lui, est formé exclusivement chez Sylvac. Il est ravi d’avoir trouvé le métier parfait puisqu’il ne se voyait pas passer ses journées devant un ordinateur. « Tout petit j’allais passer du temps dans les garages » se souvient-il. « La mécanique me plaisait. J’ai découvert l’horlogerie qui m’a inspiré, pour finalement me tourner vers la mécanique de précision. »

Au quotidien les deux jeunes polymécaniciens utilisent les instruments de mesure digitaux Sylvac pour contrôler leur travail et les apprécient particulièrement. « Se sont vraiment les meilleurs instruments, il est facile de travailler avec. On ne comprend pas que tout le monde n’en n’ait pas ! » ajoutent-ils encore.

(* www.filierepolymecanicien.ch)

L’invention géniale qui va laisser son empreinte

Il y a une trentaine d’année, un inventeur de génie a eu l’idée de développer un produit silicone capable de s’introduire dans quasiment n’importe quelle forme afin de mouler une empreinte interne ou externe. Le contrôle dimensionnel ou visuel s’effectue ensuite non plus sur la pièce elle-même mais sur l’empreinte obtenue, qui a une précision de l’ordre du micron. Ainsi sont nés en France les produits Plastiform, qui permettent de contrôler des éléments difficiles voire impossible d’accès sans avoir à les démonter ou même à les détruire.  Les produits Plastiform sont à présent disponibles chez Sylvac qui en assure la distribution exclusive dans bon nombre de pays. Ils constituent le complément parfait à nos machines de mesure optiques SCAN et VISIO, permettant de contrôler soit des empreintes Plastiform complètes ou des sections plates. Contactez-nous pour en savoir plus.

Histoires de SYLVAC #5

En formation chez Sylvac et déjà ambassadeurs de la marque

Tania 18 ans, Luca 18 ans et Daphné 15 ans ont choisi de commencer leur vie professionnelle chez Sylvac.

Elles apprennent le métier d’employée de commerce, il apprend celui de médiamaticien. Elles accueillent les visiteurs, les orientent au téléphone ou sur place, sont aussi en contact avec les fournisseurs et les clients pour différentes questions. Il fait du montage vidéo, participe à la création des visuels pour le site internet ou les manuels d’utilisation.

Tania est la plus expérimentée puisqu’elle est chez Sylvac depuis 4 ans et entame sa dernière année de d’apprentissage : « Je suis encore 1 jour par semaine à l’école et le reste du temps à l’entreprise. Ce que j’aime ici c’est d’une part que nous avons accès à tous les départements et d’autre part que nous sommes soutenus et très encadrés. Je suis en relation avec beaucoup de monde, j’adore quand cela bouge tout le temps ».

Daphné de son côté vient d’arriver au secteur des achats et prend peu à peu de l’assurance. « C’est intimidant d’arriver dans une grande entreprise mais j’ai de la chance : tout le monde est sympathique avec moi. Si ma formatrice est occupée il y a souvent quelqu’un pour m’aider ou répondre à mes questions et cela me rassure que Tania soit encore là pour le moment. »

Luca a toujours aimé la technique et faisait déjà du montage vidéo plus jeune. Sa formation dure 4 ans et c’est sa deuxième année chez Sylvac. Il a appris à connaître l’entreprise et ses instruments en travaillant sur la documentation. « A l’école ou pour mes amis j’ai dû expliquer ce qu’étaient des instruments de mesure digitaux. Ils n’imaginaient pas que je pouvais travailler dans une industrie qui faisait autant de production et d’innovations. »

Pour Tania, Luca et Daphné, c’est un grand changement que de passer de l’école au monde industriel. « Tout est nouveau et différent, nous ne sommes plus seulement avec des personnes de notre âge. Mais l’esprit de solidarité qui règne ici a vraiment facilité notre intégration.»