logo Sylvac

Micromètre S_Mike EVO Smart

Sylvac est heureux de vous présenter son nouveau micromètre, le S_Mike EVO Smart, qui vient compléter la gamme S_Mike PRO. Disponible dès maintenant avec une étendue de mesure de 0 à 25mm et une erreur max. de 2µm, des tailles supplémentaires jusqu’à 100 mm seront disponibles au deuxième trimestre 2022.

Caractéristiques

  • Broche tournante, sans effet de retour
  • Simple et rapide
  • Erreur max. 2µm
  • Grand affichage
  • Protection IP67
  • Bouton favori avec fonction à choix
  • Technologie Bluetooth® intégrée, IoT ready

Fiche produit

Ça dépend sous quel angle on se place !

Ceux qui ont eu à utiliser un rapporteur d’angle traditionnel savent combien la lecture de la valeur peut s’avérer malaisée et inexacte. Sylvac apporte ici la solution avec le premier rapporteur d’angles digital intégrant la technologie Bluetooth. Cet instrument permet de mesurer tous les angles de manière fiable et rapide tout en assurant la collecte des données sans fil. La valeur angulaire peut être affichée de différentes manières, 1 x 360°, 2 x 180° ou 4 x 90°, en degrés minutes, en degrés décimales ou encore en radians. Ne laissez plus planer le doute, ne laissez plus une erreur d’interprétation avoir de fâcheuses conséquences ; Passez au digital, votre opérateur vous en remerciera !

Page produit

Amélioration des pieds-à-coulisse Carbide

Nos pieds-à-coulisse S_Cal EVO Carbide sont désormais disponibles en version améliorée avec des becs extérieurs à plaquettes en métal dur soudées. Ces plaquettes soudées confèrent au pied-à-coulisse une résistance aux chocs renforcée.

2PAC carbide ref

Un modèle 200mm avec tige de profondeur rectangulaire et Technologie Bluetooth® vient également compléter la gamme, référence 810-1529.

Ces produits sont disponibles de stock immédiatement.

Page produit

Sylvac Visio V3 series

Découvrez dès à présent notre vidéo de démonstration de notre machine optique Visio V3 :

- Facile à utiliser
- Logiciel Sylvac
- Mesure sans contact

Video play
Lien sur le produit

 

This is Sylvac #10

« Depuis juin 2020, nous avons tous repris une vie quasi normale en Chine après le COVID-19, l’activité économique bat son plein à l’intérieur du pays »

Nicolas Réau est responsable pour Sylvac d’une équipe chargée des pré-assemblages de sous-ensemble, des achats de composants plastiques et électroniques sur place. La vie a repris son cours habituel en Chine, sauf en ce qui concerne les voyages internationaux.

« La Chine filtre encore beaucoup les entrées sur son territoire mais en dehors de cela nous vivons normalement. Nous avons pu garder la trentaine de collaborateurs Sylvac y compris lors de la crise du COVID-19. Nous avons juste renoncé aux heures supplémentaires pendant cette période. Depuis début 2021 c’est même redevenu très dynamique et on tourne à plein régime. »

Alors qu’en Europe la situation sanitaire et économique est encore en convalescence, la pandémie en Chine n’est plus d’actualité. « Il n’y a quasiment plus aucun cas, les rares personnes contaminées arrivent de l’étranger et sont mises immédiatement en quarantaine. Ici la volonté n’a pas été de freiner le virus ou d’éviter une deuxième vague mais bien de le supprimer de façon radicale. »

Les notions de confinement ou du port du masque ont eu en Chine un impact à la hauteur de leur sévérité : 3 semaines de confinement avec interdiction absolue de sortir de chez soi et arrêt total de l’activité, tracking des déplacements et port du masque obligatoire toute la journée ont bien participé à empêcher la propagation du virus à tout le pays. Les régions les plus touchées ont dû bien sur faire face aux mesures les plus dures.

Chez Sylvac Wujiang où l’on est resté très prudent tout au cours de 2020 Nicolas Réau voit maintenant le bout du tunnel : «Comme aux US et en Europe la Chine vaccine maintenant très vite la population pour pouvoir se réouvrir aux allées-venues internationales sans prendre le risque de voir repartir l’épidémie. La situation est sous contrôle et les perspectives économiques sont bonnes : le moral est donc au beau fixe. »