logo Sylvac

Histoires de SYLVAC #4

Dans les années 1990, Daniel Liechti à cette époque Directeur de Sylvac, ouvre l’entreprise à l’international, alors que le fax n’existe pas encore.

Daniel Liechti n’a pas vu le temps passer. Ni pendant qu’il était à la tête de l’entreprise entre 1985 et 2009, ni depuis qu’il a passé la main à l’équipe actuelle. Quand il se remémore ses débuts (notamment ceux des ventes internationales), il mesure toutefois le chemin parcouru.

« Lorsque mon beau-père Hans Meyer me propose un poste à la direction de Sylvac, la conjoncture est morose, c’est un contexte de sortie de crise horlogère en Suisse et il est difficile de faire des affaires. »

A cette période, Sylvac vend pourtant déjà 9 produits sur 10 à l’étranger… il est clair que l’avenir de l’entreprise passe par le développement du marché international. C’est donc à l’aube de la mondialisation et aux prémices de l’électronique que Daniel Liechti, Dr. es Sciences économiques relève le challenge, fort de son expérience dans le domaine industriel et du développement économique.

« On n’imagine pas l’organisation d’un voyage et des rendez-vous clients de l’autre côté de la planète sans email ni internet. Mais en 1985 le fax n’existe pas encore et les conversations téléphoniques grandes distances coûtent des fortunes.» Les voyages professionnels ont un goût d’aventure pour Daniel Liechti qui peu à peu crée des relations de confiance et de solides partenariats avec des sociétés de distribution. Il remporte des ventes même face à des concurrents bien plus grands que Sylvac. « Il faut une âme, de la passion et j’étais un bon commerçant. Cela m’a beaucoup aidé » analyse aujourd’hui Daniel Liechti.

L’ancien directeur qui portait un œil averti sur les finances regarde avec fierté l’entreprise familiale poursuivre sa route dans la continuité (qu’il lui-même visée tout au long de sa carrière). Avec son beau-frère Hans-Ulrich Meyer au développement et le cousin de celui-ci Urs Schnyder à la construction mécanique, Daniel Liechti garde des années Sylvac le souvenir d’une véritable ouverture sur le monde. Les instruments Sylvac tout comme le logo de l’entreprise sont désormais effectivement reconnus loin à la ronde pour leurs performances.

1995   Copie

Daniel Liechti en 1995

 

Pin It